Afghanistan. Trump adopte le plan de paix russe tout en accordant à la CIA plusieurs milliards de dollars de revenus de la drogue

Selon le site http://www.whatdoesitmean.com/index2366.htm, le président Donald Trump a ordonné la mise en place d’une action pour trancher le « Nœud Gordien  » [1] concernant l’Afghanistan. Cette action se fonde sur deux décisions (a) appliquer le plan de paix de la Russie pour ce pays en déconfiture, et (b) permettre à la CIA de continuer indéfiniment ses activités illégales de trafic d’héroïne d’opium qui lui rapportent plusieurs milliards de dollars par an.

En effet, le 27 décembre 2016, le troisième cycle de consultations trilatérales concernant l’Afghanistan, tenu à Moscou parmi les hauts représentants de la Russie, de la Chine et du Pakistan, a déterminé que le seul moyen de ramener cette nation à la « vie pacifique » était de lancer un dialogue pour cesser les hostilités entre Kaboul (gouvernement afghan soutenu par les États-Unis) et le mouvement des Talibans. La plupart des experts mondiaux connaissant bien cette région ont convenu que c’était « le dernier espoir pour l’Afghanistan ».

Donc, la semaine dernière, le président Trump (avec son secrétaire d’État, Rex Tillerson) a accepté cette politique dirigée par la Russie pour l’Afghanistan dans son intégralité. Il a reconnu publiquement que la seule solution à cette guerre de 16 ans était des pourparlers de paix entre Kaboul et les talibans, en insistant sur le fait que les talibans viennent à la « table pour la paix » en leur disant : « Vous ne gagnerez pas une victoire sur le champ de bataille, et nous non plus. ».

Powered by WPeMatico

Similar posts