Rome envoie ses navires vers les eaux libyennes pour réprimer les réfugiés

Le 3 août, Rome a envoyé un bâtiment, le Commandante Borsini, voguer en eaux libyennes afin d’arrêter des réfugiés fuyant la Libye pour l’Europe. Cette violation des eaux territoriales de la Libye, une ancienne colonie italienne, vise à détruire leurs embarcations et refouler les réfugiés vers la Libye, où les milices qui contrôlent le pays depuis la guerre de l’Otan contre la Libye en 2011 les gardent dans des conditions atroces.

Le parlement italien vient d’approuver une loi permettant à la marine italienne d’envahir les eaux libyennes, sous prétexte d’aider les gardes-côtes libyens à arrêter les réfugiés. La ministre de la Défense italienne, Roberta Pinotti, a même déclaré que le but était de « renforcer la souveraineté libyenne. » Une large majorité des deux chambres a voté pour l’intervention, 328 contre 113 dans la chambre basse et 191 contre 47 dans la chambre haute.

Powered by WPeMatico

Similar posts