« Boulots de merde » : On revient à une économie de type féodale, une économie de la domesticité

Produire ou servir plus, avec moins : c’est l’injonction faite à tous les travailleurs, des chaînes de montage automobiles aux couloirs des hôpitaux, en passant par les salles de classe ou les bureaux de poste. A la souffrance de ces boulots dégradés, s’ajoute la précarité grandissante de travailleurs qui quittent le salariat pour la « liberté » de l’auto-entrepreunariat. Une violence sociale féroce dans laquelle les journalistes Julien Brygo et Olivier Cyran ont plongé pour écrire leur ouvrage Boulots de merde.

Ils y décrivent l’âpre quotidien de celles et ceux qui exercent des métiers difficiles et souvent utiles, à comparer avec certains boulots très bien payés et plutôt confortables, mais qu’ils jugent socialement nuisibles. Entretien.

Powered by WPeMatico

Affaiblissement du Gulf Stream : vers un refroidissement en Europe de l’Ouest dès la prochaine décennie ?

Si le dérèglement dû au réchauffement climatique cause des pics de chaleur par endroits, ce n’est pas le cas partout et en tout temps ! Selon les experts, la baisse de la force du Gulf Stream pourrait causer une baisse de la température en Europe de l’Ouest.

Pensiez-vous réellement voir un jour de la végétation tropicale dans notre pays grâce au réchauffement climatique ? En réalité ce n’est pas sur du tout, du moins dans un premier temps. En fait, nos étés pourraient même être plus frais qu’à l’accoutumée tout comme le reste des températures tout au long de l’année.

Cette situation pourrait être engendrée par le Gulf Stream (ou courant Atlantique Nord), un courant océanique se matérialisant dans le nord des Caraïbes puis se perdant dans l’océan Atlantique au niveau du Groenland après avoir longé les côtes européennes et les avoir réchauffées.

Ce phénomène apportant un peu de la chaleur des tropiques vers nos contrées se nomme circulation méridienne de retournement. Selon Jason Box, chercheur à l’Étude Géologique du Groenland, le Gulf Stream accuserait un affaiblissement après avoir été stable durant des milliers d’années. La cause de cet affaiblissement serait la fonte de la calotte polaire du Groenland, faisant baisser la salinité des eaux.

Powered by WPeMatico

Airbus est-il en train de passer sous contrôle américain, avec l’assentiment d’Emmanuel Macron ?

Airbus prend le chemin de Technip. Selon Wikipedia, « Technip est (était) une entreprise d’origine française présente dans le management de projets, l’ingénierie et la construction pour l’industrie de l’énergie mais aussi accessoirement de la chimie ». Il faut retenir le terme « entreprise d’origine française » car il s’agit dorénavant d’une entreprise passée sous contrôle américain.

Comme l’indique l’excellente enquêtrice Martine Orange dans Médiapart https://www.mediapart.fr/journal/international/080817/letrange-strategie-de-john-harrison-lhomme-cle-de-defense-dairbus

En mai 2016, Thierry Pilenko, PDG de Technip, annonçait un mariage entre égaux avec l’américain FMC Technologies, bien que ce dernier soit trois fois plus petit que le français. Contre toute attente, Emmanuel Macron, alors ministre de l’économie, refusa de prendre un décret de sauvegarde pour protéger le groupe, et BPI France, premier actionnaire de Technip, avalisa cette fusion contraire à ses intérêts, car il s’agissait « d’une opportunité ».

Cette affaire faisait suite à une accusation de corruption menée contre Technip par la justice américaine. Voir sur cette accusation, montée quasiment de bout en bout par les intérêts américains pour prendre le contrôle de Technip, l’article daté de juin 2016 de la même Martine Orange (Technip: l’Etat brade un nouveau groupe industriel et même ses intérêts financiers https://www.mediapart.fr/journal/economie/181116/technip-l-etat-brade-un-nouveau-groupe-industriel-et-meme-ses-interets-financiers?page_article=2 )

Or la même manœuvre est en train de se renouveler contre Airbus. Là encore des accusations de corruption sont en cours d’instruction actuellement, avec l’accord tacite de Tom Enders, PDG de Airbus, qui a toujours recherché des alliances avec les industriels américains aux dépends des salariés français principalement basés à Toulouse.

Comme l’indique Martine Orange : Les dirigeants d’Airbus sont comme tétanisés. Pendant des mois, ils étaient parvenus à minimiser l’affaire de corruption qui menace tout le groupe (voir notre enquête). Et ils pensaient bien qu’ils allaient pouvoir continuer à gérer ce dossier à l’abri des regards. Ils comprennent qu’ils ne le pourront plus : l’enquête judiciaire pour corruption menée conjointement par le Serious Fraud Office (SFO) et le Parquet national financier (PNF) est devenue publique. Elle est désormais un sujet de préoccupation majeure au sein des pouvoirs publics.

Ceux-ci sont en train découvrir tout, avec retard. Bien que la France et l’Allemagne soient à égalité (11 %) les deux premiers actionnaires du groupe aéronautique, Tom Enders n’a pas éprouvé le besoin, semble-t-il, d’informer l’Élysée et la chancellerie à Berlin dès le début des menaces qui pesaient sur le groupe. De la même manière, les personnes censées représenter l’État au conseil d’administration ne paraissent pas avoir pris la mesure de la situation ni donné l’alerte.

Powered by WPeMatico

Les organismes et leurs échanges d’énergie

Un groupe de chercheurs de l’Université de Bielefeld a fait une grande découverte, ils ont démontré comment les plantes pouvaient absorber l’énergie d’autres plantes de façon alternative. Cela pourrait avoir un impact important sur l’avenir de la bioénergie et éventuellement de poser les bases sur un phénomène qui peut être reproduit chez les humains. Une étude a révélé que les algues sont capables d’accumuler de l’énergie à partir d’autres plantes à proximité: et si les humains étaient capables de faire la même chose ?

Les membres de l’équipe de recherche guidé par le Dr Olaf Kruse a confirmé que pour la première fois une plante a produit de l’énergie de façon alternative. L’algue verte Chlamydomonas reinhardtii n’a pas tiré de l’énergie de la photosynthèse, mais a la su prendre d’autres plantes.

Cette recherche a été publiée récemment dans la revue Nature Communications.

Les fleurs ont besoin d’eau et de lumière pour se développer, c’est la même chose pour l’homme. Nos corps sont comme des éponges, ils absorbent ce qu’ils ont autour d’eux : « C’est exactement la raison pour laquelle certaines personnes se sentent bizarres en présence de personnes en particulier, c’est à cause des nombreuses énergies et émotions qui circulent » a dit la Dr Bader-Olivia Lee.

Avec cette étude, c’est tout un monde à découvrir qui s’ouvre et qui n’a jamais été encore étudié

Powered by WPeMatico

« J’ai eu tout faux » reconnaît le « gourou » de la sécurité des mots de passe, Bill Burr

Sans le savoir, d’innombrables fonctionnaires, salariés et autres utilisateurs de mot de passe sur Internet ont vu leur quotidien pourri par un seul homme : Bill Burr. Il y a 14 ans, alors qu’il était employé par le gouvernement américain, ce « gourou » de la sécurité des mots de passeécrivait ce qui est devenu la référence en la matière. C’est à cause de lui qu’on nous impose d’utiliser des majuscules, des minuscules, des chiffres, des symboles non alphabétiques pour créer des codes difficiles à mémoriser. Toutes ces exigences, reconnaît-il aujourd’hui, se révèlent aujourd’hui inutiles et même nocives. Bill Burr avoue même : « J’ai eu tout faux. »

C’est bien sous l’effet de ses recommandations mal avisées que d’innombrables sites, officiels ou non, obligent à trouver des mots de passe compliqués, sur le modèle de « P@55w0rd » ou de « @dm1N1straTION », qu’il faut changer au bout de 90 jours pour faire bonne mesure.

Au lieu d’assurer une meilleure sécurité pour l’accès aux informations sensibles, ces exigences ont en réalité eu l’effet inverse, puisque la complication incitait les utilisateurs à ne retenir qu’un seul mot de passe pour de nombreux sites, ou à l’écrire sur un post-it collé sur leur écran. Peine perdue, d’ailleurs, puisque les robots utilisés pour les cyber-attaques peuvent assez facilement identifier un tel mot de passe court à travers les combinaisons possibles, y compris lorsque l’utilisateur a recours à des symboles spéciaux, assure Bill Burr dans un entretien avec le Wall Street Journal : « Au bout du compte, c’était probablement trop compliqué pour que la majorité puisse bien comprendre le système, et en vérité, j’ai levé le mauvais lièvre. »

Powered by WPeMatico

SYRIE – L’Armée syrienne et ses alliés prennent le contrôle de la frontière jordanienne

DAMAS, Syrie – l’Armée arabe syrienne et ses alliés ont pris le contrôle des voies menant aux collines frontalières et la vallée adjacente près de la frontière jordanienne. Les terroristes, tout comme récemment à la frontière avec le Liban, ont été boutés hors de ces lieux.

Powered by WPeMatico