unnamed

Le traficotage des données météo par certaines agence pour masquer les baisses de température

Les scientifiques australiens du Bureau de la météorologie (BOM) ont reçu l’ordre de procéder à une révision des instruments d’enregistrement de la température après que l’agence gouvernementale ait été pointée pour une manipulation des registres de température dans plusieurs endroits.

Les fonctionnaires de l’Agence reconnaissent qu’un problème avec les instruments enregistrant des températures basses a probablement eu lieu dans plusieurs endroits de l’Australie, mais ils refusent d’admettre la manipulation des lectures de température. Le BOM a localisé des registres manquants dans Goulburn et dans les Snow Mountains, qui se trouvent tous deux en Nouvelle-Galles du Sud.

Le météorologue Lance Pidgeon a observé que l’enregistrement de la température de moins 10.4C à Goulburn avait disparu du site web du bureau à partir du 2 juillet. Les lectures de température ont fluctué brièvement et ont disparu du site web du gouvernement.

« La température a chuté à moins 10 (13 degrés Fahrenheit), elle est restée là pendant un certain temps, puis a changé à moins 10,4 (14 degrés Fahrenheit) et puis elle a disparu », a déclaré Pidgeon, ajoutant qu’il a informé la scientifique Jennifer Marohasy du problème, qui a ensuite porté les lectures à l’attention du bureau.

Le bureau a restauré plus tard la lecture originale de 13 degrés Fahrenheit après une brève séance de questions et réponses avec Marohasy.

« Le système de contrôle de qualité du bureau, conçu pour filtrer les fausses valeurs faibles ou élevées, a été fixé à moins 10 minimum pour Goulburn, c’est pourquoi la donnée a été ajustée automatiquement », a déclaré lundi à la presse un porte-parole du bureau.

Powered by WPeMatico