Le Bitcoin va-t-il mourir le 1er août ?

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

On me reproche très souvent de ne rien comprendre au Bitcoin et encore moins à sa beauté technique fabuleuse et extraordinaire, et cela n’est rien par rapport aux dizaines de messages que je reçois dès que j’aborde ce sujet. Invariablement, ce qui ressort c’est l’aspect quasi-religieux de la chose.

Il faut croire au Bitcoin… sinon vous êtes un mécréant de l’octet et du dieu Blockchain…

Hélas, je maintiens mon point de vue teinté d’un immense scepticisme sur la question de la pérennité même de cette monnaie électronique, si sûre qu’elle est impossible à falsifier.

D’ailleurs, vous allez vite découvrir que côté pérennité, cela risque d’être très court et de se produire d’ici le 1er août, tic, tac, tic, tac, et je vais vous expliquer avec moult détails tout cela.

Impossible est une opinion jusqu’à preuve du contraire et pas un fait !

Le Bitcoin donc est l’alpha et l’oméga de la sécurité, il est « incassable » et pourtant, il sera vraisemblablement un jour cassé, car les cimetières du progrès humain regorgent, débordent même des « ce n’était pas possible ». Ce n’était pas possible et pourtant la terre tourne.

Si donc à terme, il y a déjà de quoi nourrir quelques inquiétudes, à court terme c’est juste risible. Le Bitcoin comme les blockchains sont un truc de passionnés largement incompréhensibles pour le commun des mortels à qui l’on reproche de ne pas comprendre… Ça par exemple !

Powered by WPeMatico

Similar posts