Ce que risqueront les parents qui refuseront les vaccins obligatoires

C’est confirmé. Onze vaccins seront obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans à partir de janvier 2018. Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, l’a annoncé mercredi. Ils seront pris en charge à 100% par la Sécurité sociale. Une mesure qui devrait coûter entre 10 et 20 millions d’euros,  » une petite somme par rapport aux maladies évitées « , a-t-elle estimé ce jeudi sur RTL.
Le Premier ministre Édouard Philippe avait déjà annoncé mardi lors de son discours de politique générale à l’Assemblée nationale que l’ensemble des vaccins pour la petite enfance seulement « recommandés » par les autorités de santé deviendraient obligatoires. Aujourd’hui, seuls trois vaccins infantiles le sont: diphtérie, tétanos et poliomyélite. Huit autres, dont la coqueluche, l’hépatite B ou la rougeole, sont seulement recommandés.

Powered by WPeMatico

Similar posts