unnamed

Le monde dangereux des clichés occidentaux

L’humanité est un animal étrange, très avancé question technique, mais très arriéré, ignorant, borné, primitif, très proche du stade évolutif du protozoaire. Cette espèce est parfaite pour manipuler l’opinion publique à l’aide de doses de peur idoines et la répétition de mantras. Parmi ces derniers bourre-mou, la place d’honneur revient à l’expression singulièrement débile « Leader du monde libre ».

Cette semaine, SKY News – célèbre pour ses reportages : « Euh… comment défèquent-ils ? » et (s’étant faufilé auprès des soldats US le premier jour de l’invasion illégale de l’Irak) « Hé les gars ! Vous cherchez à venger le 11 septembre ? » – , a proposé la cerise sur le gâteau des mantras débiles. Parlant de la confusion lors de la visite de Trump au Royaume-Uni, des commentateurs ont déploré qu’il n’ait pu visiter la France en premier. Ceci dit, quel est le problème avec ça ?

Et je cite… « En tant que leader du monde libre, il devrait d’abord venir ici. » OK, ça a l’air puissant, mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Pour commencer, prétendre que l’élu des électeurs US est le « leader » des autres pays et de leur électorat, dénote d’une qualité d’aspirateur certaine, n’est-ce pas ? Comment peut-il être « leader » de quelque chose d’autre s’il a été élu pour gouverner les États-Unis d’Amérique et seulement les États-Unis d’Amérique ?

Qu’en est-il de cette ineptie de « monde libre » ?

Et c’est quoi cette absurdité de « monde libre » ? Cela signifie-t-il que certains pays sont libres et d’autres pas ? Je suppose que ceux qui rabâchent des mantras aussi idiots n’incluent pas la Russie dans le monde « libre », mais pourquoi pas ?

Powered by WPeMatico