unnamed

Désintox – Rougeole et méningites : deux épouvantails pour des obligations vaccinales démesurées

Au cours de ces nombreuses interventions publiques, la ministre de la Santé ne cesse d’utiliser les décès liés à la rougeole et aux méningites pour justifier 11 vaccins obligatoires. La ministre se trompe et désinforme. Elle se trompe sur les chiffres de la couverture vaccinale, et désinforme sur l’incidence des méningites visée par le vaccin recommandé. Voici une juste mise au point, pour éclairer un peu la lanterne de Mme Buzyn.

Aurons-nous 11 vaccins obligatoires en France ?

Après l’annonce de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, de réfléchir à rendre 11 vaccins obligatoires chez le nourrisson, les réactions n’ont pas tardé. Plusieurs pétitions sont d’ores et déjà en ligne pour tenter de faire changer d’avis la ministre (sur Change.org et l’Institut pour la protection de la santé naturelle), agrémentées par de nombreux articles et analyses(1), aussi bien pour ou contre l’éventuelle réforme.

Si Agnès Buzyn s’est déjà fait tacler sur sa proximité gênante avec l’industrie pharmaceutique, notamment à cause de son activité de conseillère pour deux industriels produisant des vaccins, la ministre n’a encore jamais été reprise sur les nombreuses erreurs et sur la désinformation dans son entretien avec le journal Le Parisien.

Powered by WPeMatico