Le Bitcoin Serait-il Sur Le Point De S’auto-détruire ?

flickr.com / bitdataboom

Le prix du bitcoin a grimpé récemment, en atteignant la somme de 2900 dollars au cours des trois derniers mois, soit plus du double de son prix initial.

Sa flagrante montée cache toutefois un élément qui ne peut échapper a un oeil averti: la communauté bitcoin est en guerre avec elle-même et au plus près que jamais d’un risque de rupture. La situation a déjà eu un impact sur la valeur du bitcoin.

Au-delà de la simple question de savoir comment mettre a jour le réseau afin qu’il supporte plus de transactions, la lutte de pouvoir qui sévit engendre une augmentation des frais a tel point que, pour certains types de transaction, le bitcoin est presque inutilisable. Les transactions qui ne devraient prendre que dix minutes prennent des jours ou ne passent pas du tout, et le coût moyen des frais est de 4,75 dollars – une évolution négative pour un réseau dont les promoteurs se sont un jour vantés du fait qu’il était moins cher que Visa.

Ce qui est encore plus alarmant, c’est le fait qu’alors que la nouvelle monnaie abonde dans des actifs cryptes, les entreprises se détournent du bitcoin en faveur d’autres types de transactions spécialisées. Ce qui signifie qu’un nombre incalculable de transactions qui pourraient être effectuées avec le bitcoin, dont le prix grimpe, vont maintenant être effectuées avec d’autres réseaux similaires. En ce sens, des entreprises qui ne font pas partie du secteur sont a présent en train de créer leur propre crypto-monnaie, mais pas avec le bitcoin. Par exemple Kik, l’application de messagerie instantanée qui prévoit de lancer une nouvelle monnaie nommée Kin, développe cette dernière sur Ethereum (un réseau d’ordinateurs permettant de créer un nouveau type d’applications). Ces facteurs combinés à la frénésie spéculative des tokens qui ne sont pas des bitcoin, et la guerre civile a l’intérieur même de la communauté bitcoin, ont finalement amené sa capitalisation boursière à un pourcentage de moins de 50%, prenant en compte toutes les crypto-monnaies, pourcentage atteint pour la première fois il y a quelques semaines. Pendant des années, il a tourné autour de 80-90 %. Il ne s’est toujours pas remis de sa chute.

Apres avoir noté que la communauté bitcoin avait essayé d’éviter certaines mises a jour techniques qui comportent le risque de provoquer une rupture créant deux versions du bitcoin (l’une d’une valeur plus élevée, l’autre moins élevée) Mike Belshe, directeur général de BitGo, une entreprise de sécurité de la crypto-monnaie qui soutient le bitcoin, affirme que du fait de l’inactivité, « de bien des manières le bitcoin connait déjà une rupture. Beaucoup de personne ne l’utilisent plus. Les gens retirent leur monnaie du bitcoin et la convertissent en une autre crypto-monnaie…Si le bitcoin avait été efficace sur tous les plans il y a deux ans, en répondant au besoin de toutes ses composantes, verrions-nous apparaître ces nouvelles monnaies ? Le Bitcoin avait le marché pour lui seul, ce n’est plus le cas aujourd’hui. »

Powered by WPeMatico

Similar posts