unnamed

Tariq Ramadan refuse de condamner les mutilations génitales

L’islamologue bien connu en France a réagi à une polémique sur l’excision aux États-Unis. Pour lui, les mutilations génitales féminines « font partie des traditions de l’islam » et ne doivent pas être discutées avec des non-musulmans.

Comment: Rappelons que Tariq Ramadan est le petit-fils d’Hassan Al-Banna, le fondateur des Frères Musulmans. Voir : La face cachée de Tarik Ramadan

Aux États-Unis, l’imam du centre islamique de Falls Church, en Virginie, a recommandé au début du mois de juin de pratiquer l’excision pour éviter « l’hypersexualité » chez les femmes. Comprenant rapidement l’outrance de son discours, le leader musulman a rapidement fait marche arrière en « s’excusant devant celles et ceux qu’il a offensés ».

Powered by WPeMatico