unnamed

Sclérose en plaques/vaccination Hépatite B : « Un faisceau d’indices graves, précis et concordants peut suffire à prouver le lien de causalité », selon la justice

Comment: Au moment où la nouvelle ministre de la Maladie veut imposer 11 vaccins infantiles – dont l’ignoble vaccin contre l’hépatite B, de sinistre mémoire – pour faire plaisir à ses copains des labos, ce rapport tombe assez « mal » – ou assez bien, selon qu’on est du côté de l’industrie pharmaceutique, ou des citoyens éclairés qui en ont marre de se faire infantiliser, empoisonner et prendre pour des imbéciles. Va falloir revoir votre copie, Mme Buzyn, parce que pour l’instant, c’est un 0 pointé !

Cet arrêt de la cour de justice de l’Union européenne (CJUE) pourrait permettre aux autres malades d’obtenir réparation du préjudice subi, si le juge estime que les indices graves, précis et concordants, sont suffisants.

Powered by WPeMatico