L’Iran lance des missiles sur des bases de terroristes en Syrie

Des missiles du corps des Gardiens de la révolution islamique iranienne ont été tirés contre des bases terroristes en Syrie, écrit ce dimanche l’agence Tasnim. La frappe constitue une riposte aux récentes attaques terroristes à Téhéran.

« La frappe de missiles sur les positions des terroristes est une mise en garde. En cas d’une réédition d’attaques contre l’Iran, le feu de notre vengeance juste brûlera jusqu’aux cendres les terroristes », est-il indiqué.

Powered by WPeMatico

Purge médiatique : l’éviction de Natacha Polony

Comment: Il est évident que les rares journalistes mainstream qui font encore preuve d’un minimum d’indépendance et d’impertinence ne vont pas garder longtemps leur emploi et vont rapidement passer sous le rouleau compresseur du macronisme en marche, dont les « journalistes » tels que Patrick Cohen, toujours du côté du pouvoir, se font les relais.

Après l’arrêt de Polonium, sur Paris Première, je n’ai pas misé cher sur la peau de Polony à Europe 1. L’éviction de Thomas Sotto, dont elle s’était payé le luxe de dire du bien alors même qu’on lui avait collé au dos l’écriteau des bannis, était le prélude. La voici elle-même éjectée de la revue de presse qu’elle faisait trop bien, avec trop d’humour et trop d’audience pour que le nouveau maître de la tranche horaire, Patrick Cohen, n’en prenne pas ombrage avant même toute cohabitation.

Cela faisait une semaine qu’elle en parlait. Elle avait demandé que l’on restât discret, en attendant l’ultime round de négociations. Mais Arnaud Lagardère, que l’on sait si compétent dans la gestion de l’empire de papa, a joué au chef.

Powered by WPeMatico

Tous à la gamelle : de 2% à 40%, de loser à député – l’effet magique du «label Macron»

De nombreux candidats du Modem ou de La République en marche, en passe de devenir députés, ont par le passé collectionné les scores modestes et les défaites à d’autres élections. Ils permettent de mesurer l’impact démesuré du «label Macron» sur ces élections.

C’est une longue quête qui touche à sa fin. Depuis longtemps déjà, Sophie Mette rêve de devenir députée. En 2007, elle s’était présentée dans la 8e circonscription de Gironde, obtenant 6,86% au premier tour : troisième et éliminée. En 2012, elle avait tenté sa chance dans la 9e circonscription : 3,79%, cinquième, éliminée. Dimanche dernier, elle s’est à nouveau présentée dans la 9e circo girondine et cette fois, elle est largement arrivée en tête, avec 31,21% des voix. Et l’on voit mal le député sortant Gilles Savary (17,38%) rattraper son retard au second tour…

Powered by WPeMatico

La crise au Qatar : une nouvelle tentative maladroite des trois États voyous d’affaiblir l’Iran

Traduit par Diane, vérifié par Wayan, relu par Catherine pour le Saker francophone

Tout d’abord un bref who’s who

Nous ne saurons probablement jamais ce qui a été vraiment discuté entre Trump, les Saoudiens et les Israéliens, mais il fait peu de doute que le récent geste saoudien contre le Qatar est le résultat direct de ces négociations. Comment je le sais ? Parce que Trump lui-même l’a dit ! Comme je l’ai écrit dans un billet récent, la soumission catastrophique de Trump aux néocons et à leur politique l’a coincé avec le Royaume d’Arabie saoudite et les Israéliens, deux autres États voyous dont le pouvoir et, franchement, la santé mentale, déclinent à chaque minute.

Alors que l’Arabie saoudite et le Qatar ont eu autrefois leurs différences et leurs problèmes, cette fois, l’ampleur de la crise est beaucoup plus grande que n’importe quoi dans le passé. Voici un résumé provisoire et forcément approximatif de qui soutient qui :

Soutiennent les Saoudiens (selon Wikipedia) Émirats arabes unis, Bahreïn, l’Égypte, les Maldives, le Yémen (ils veulent dire le régime pro-saoudien en exil), la Mauritanie, les Comores, la Libye (le gouvernement de Tobrouk), la Jordanie, le Tchad, Djibouti, le Sénégal, les États-Unis, le Gabon.

Soutiennent le Qatar (selon moi) La Turquie, l’Allemagne, l’Iran.

Le nombre est du côté des Saoudiens, mais la qualité ?

Powered by WPeMatico

Des dizaines de baigneurs sauvagement attaqués par des piranhas au Brésil

Traduction SOTT

Depuis quelques semaines, les côtes du Brésil sont envahies par des milliers de piranhas qui attaquent les vacanciers non loin des plages. En juin, 6 baigneurs ont été sauvagement agressés par ces poissons prédateurs, rapporte le Daily Mail.

La plus récente victime est une touriste de 22 ans qui se baignait à Praia de Cristo, dans le Nord-Est du Brésil. Un piranha s’est jeté sur elle et lui a arraché un lambeau de chair au niveau de la plante des pieds. En état de choc, la jeune femme, qui avait perdu beaucoup de sang, a été transportée à l’hôpital.

C’est la 6e attaque de piranha blanc dans la région ce mois-ci, et la 40e (au bas mot) depuis le début de l’année.

En mai dernier, Daniele Cardosa, 28 ans, qui passait ses vacances à famille dans le Pernambouc, au bord du rio São Francisco, s’est fait brutalement attaquer par un piranha qui a planté ses dents acérées dans le 2e orteil de son pied droit.

Traumatisée, Mme Cardosa a déclaré : « Je n’étais dans l’eau que depuis quelques minutes lorsque j’ai subitement ressenti une douleur atroce ».

Les piranhas, qui se déplacent en bans, sentent l’odeur du sang jusqu’à une distance de deux kilomètres. Souvent, ils attaquent les baigneurs dans des eaux peu profondes, dans des endroits qui semblent sûrs, à proximité des plages.

Pourvus de dents aiguisées comme des rasoirs, les piranhas sont capables de dévorer un veau entier en l’espace de quelques minutes. À poids égal, leur mâchoire est plus puissante que celle d’un grand requin blanc ou d’un alligator.

L’année dernière, le Brésil a subi une cinquantaine d’attaques de piranhas.

Powered by WPeMatico

En Marche forcée : Que rien ne change, pour que tout change !

Il est beaucoup trop tôt pour analyser la politique du président Macron qui n’est aux affaires que depuis un mois. Il est cependant possible d’observer la manière dont il ré-organise le système politique, les nominations auquel il procède, et de prendre en compte l’annonce de ses prochaines réformes pour évaluer son orientation : la France se dirige vers une dictature administrative au service de la Commission européenne.

L’élection du candidat « anti-système » Emmanuel Macron, au poste de président de la République, ne révolutionne pas le système, ni les « valeurs » politiques. Les réformes présentées s’inscrivent dans une tendance existante depuis des dizaines d’années, telle l’absence de toute alternative possible à la mondialisation libérale. Cette politique est consacrée par la primauté des marchés et des organisations internationales sur les politiques nationales, ainsi que par la volonté d’être, en même temps, de gauche et de droite, une modernisation du « ni gauche, ni droite » de la « troisième voie », déjà en partie adoptée par les partis continentaux.

Powered by WPeMatico

Feu ravageur au Portugal : une quarantaine de morts

Un feu de forêt qui a soudainement redoublé d’intensité a fait, selon le dernier bilan, au moins 39 morts et au moins 20 blessés samedi dans la région de Leiria, dans le centre du Portugal, a annoncé le gouvernement dans la nuit de samedi à dimanche.
« Malheureusement, c’est sans doute la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années sur le front des incendies de forêt », a déclaré, ému, le Premier ministre portugais Antonio Costa, qui s’est rendu au siège de la Protection civile près de Lisbonne.

Powered by WPeMatico