Trump exige à La Havane des changements

Rompant avec la politique de rapprochement entamée par l’administration Obama, le président américain a durci le ton envers le gouvernement cubain, appelant à des réformes économiques et politiques. « Avec effet immédiat, j’annule l’accord totalement inéquitable signé avec Cuba par la dernière administration », a lancé Donald Trump dans le quartier de Little Havana, à Miami, le 16 juin. Il a promis « un meilleur accord pour les Cubains et pour les États-Unis ».

Assurant que les assouplissements des relations bilatérales engagés par l’administration Obama « n’aident pas les Cubains » et « ne font qu’enrichir le régime », le président américain a réclamé des changements dans la politique du gouvernement cubain.

Powered by WPeMatico

Incendie de la Grenfell Tower à Londres : des manifestants se réunissent pour demander justice

A Londres, la foule se presse devant la mairie de quartier, dont dépend cet immeuble de 27 étages de logements sociaux où au moins 30 personnes ont perdu la vie dans un incendie. De nombreuses familles sont toujours à la recherche de leurs proches.

Si presque 3 000 personnes ont répondu à l’appel de manifestation «Justice for Grenfell!» sur Facebook, des dizaines de protestataires se sont déjà rassemblés devant la mairie de Kensington pour exprimer leur colère.

L’incendie a ravagé la tour Grenfell, dans la nuit du 13 au 14 juin, à Londres, et a fait au moins 30 morts. Les forces de l’ordre estiment que le bilan pourrait encore s’alourdir.

Powered by WPeMatico

La loi sur les transgenres adoptée au Canada : une menace pour le droit des femmes et des enfants

Comment: Signe du déclin de la société occidentale, en plein délire postmoderne : le 16 juin 2017, le Sénat canadien a adopté le projet de loi C-16 qui interdit la discrimination contre les « personnes transgenres ».

Le projet de Loi C-16 en est à sa dernière étape au Sénat. Ce projet de loi modifiera la Loi canadienne sur les droits de la personne et le Code criminel, en introduisant les concepts « d’identité et d’expression de genre » à la liste des motifs de distinction illicite.

De prime à bord, le projet de loi semble une bonne chose pour prévenir la discrimination. Or, celui-ci fera perdre des droits acquis par les femmes au fil du temps. En entrevue à l’aut’journal, Diane Guilbault, la vice-présidente de l’organisme « Pour le droit des femmes Québec (PDF-Québec), explique les menaces que cette loi fait planer au-dessus de la tête des femmes.

Powered by WPeMatico

En Marche vers la censure : une vingtaine de rédactions alarmées par « des signaux préoccupants » du gouvernement

Comment: Ils l’ont voulu, ils l’ont eu (et ils ont tout fait pour, les journalistes, avec leur propagande honteuse pro-Macron) ! Alors qu’ils ne viennent pas chialer et jouer les vierges effarouchées maintenant… C’est indécent.

Les Sociétés de journalistes pointent du doigt dans une tribune différents incidents entre la presse et le gouvernement.

Plus d’une vingtaine de rédactions ont signé une tribune ce mardi dans laquelle elles alertent de « signaux extrêmement préoccupants » envoyés par le gouvernement, concernant la liberté de la presse. Les signataires de ce texte sont les sociétés de journalistes de l’AFP, d' »Alternatives économiques », de BFMTV, des « Echos », d’Europe 1, de « L’Express », de France 2, de la rédaction nationale de France 3, de « Libération », des JT de M6, de Mediapart, du « Monde », de « L’Obs », du « Point », de Premières Lignes Télévision, de Radio France, de RFI, de RMC, de RTL, de « Télérama », de « La Vie » et des rédactions de Dream Way Production et LaTeleLibre.

Powered by WPeMatico

Piqûre de rappel : la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a été rémunérée par les labos pendant au moins 14 ans !

Nous nous sommes procurés les déclarations publiques d’intérêts de notre nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzin lorsqu’elle était présidente du conseil d’administration de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) et de l’INCa (Institut national du cancer). Ces déclarations datent de 2012 (1) et 2014 (2) et seuls les conflits d’intérêts qui couraient encore lors des 5 années précédentes devaient être mentionnés.

Pourtant ces documents sont accablants pour celle qui considère que « les conflits d’intérêts entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont un gage de compétence ». En effet elle déclare avoir été directement rémunérée pour diverses activités par le laboratoire Genzyme, désormais filiale de Sanofi, de 1998 à 2011 ! Et ce n’est pas tout, entre 2005 et 2011 elle était aussi rémunérée par les laboratoires Bristol Meyers-Squibb et Novartis. Ces deux laboratoires ainsi que Pierre Fabre et Schering-Plough (filiale de Merck) ont aussi financé entre 2005 et 2011 l’association Robert Debré que dirigeait Agnès Buzyn.

Plusieurs questions se posent alors :

Peut-on accepter qu’une ministre de la Santé présente de tels conflits d’intérêts avec le « Big Pharma » ?
Comment peut-on imaginer que la médecine puisse être libre et indépendante vis-à-vis des intérêts financiers colossaux des laboratoires pharmaceutiques ?

On note également qu’Agnès Buzyn était membre du conseil supérieur des programmes de l’éducation nationale entre 2013 et 2016. Comme tend à le confirmer le reportage ci-dessous, les étudiants en médecine semblent fortement sous l’influence des labos au cours de leur cursus.

Powered by WPeMatico

OGM : mensonges, encore des mensonges, toujours des mensonges

Commentaire: Il y a suffisamment d’études scientifiques indépendantes qui confirment la nocuité des OGM pour que l’on puisse considérer ces derniers comme une menace majeure pour l’humanité, rien de moins. Nous avons tous en tête les études de Séralini et ses cobayes qui développent malformations, tumeurs et cancers lorsqu’ils sont nourris avec des plantes transgéniques. Nous connaissons les politiques de fraudes et de corruption des grandes compagnies comme Monsanto et consorts. Nous savons que les agriculteurs sont prisonniers, esclaves pour ainsi dire, de ces firmes de biotechnologie, grandes bio-pirates devant l’Éternel, qui n’hésitent pas à poursuivre, intimider, menacer et détruire la vie des paysans lorsqu’il s’agit de brevets, de contrats, de marchés, de surfaces cultivées, de surfaces cultivables. Nous savons aussi que l’agriculture vivrière et l’agriculture biologique n’ont pas leur place dans cette vision moderne cauchemardesque de l’agriculture industrielle.

On pourra consulter dans la rubrique « Santé », les articles qui parlent de l’alimentation et réaliser qu’il n’y a rien d’anodin à consommer des OGM, en particulier quand on prend conscience que notre santé, physique bien sûr, mais aussi aussi mentale -et finalement spirituelle ?- dépend de ce que nous avalons. Pour comprendre que nous y sommes, et jusqu’au cou :

OGM : inutilité et dangerosité une fois de plus démontrées
Necro-agriculture : les multinationales à l’assaut des semenciers africains
Agenda OGM : Greenpeace, riz doré, prix Nobel et crime contre l’humanité
Séralini : « Les OGM sont des éponges à herbicides »
Victoire en justice à Paris contre la cabale de Monsanto : « tout OGM est toxique pour l’homme et l’animal »
OGM : l’humanité menacée
OGM : quand les conditions environnementales modifient les gènes déjà modifiés…
Le mythe OGM de la productivité une fois de plus déboulonné
OGM, plantes mutées et hygiène chimique : tour d’horizon d’une catastrophe sanitaire
Quand les USA forcent les nations Africaines à adopter les OGM

Vous rappelez-vous les affirmations péremptoires de Big Biotech, affirmant que les aliments génétiquement modifiés étaient la principale raison pour laquelle le monde jouissait de la nourriture avec moins de résidus de pesticides ? Eh bien, il s’avère que ces promesses étaient comme toutes les autres revendications biotechnologiques – sans fondement.

Ce qui s’est réellement passé, c’est qu’une classe de pesticides nuisibles a simplement été remplacée par une autre. Une augmentation massive des néonicotinoïdes toxiques a remplacé les insecticides chimiques utilisés précédemment.

Ce n’est pas la première fois qu’une étude scientifique révèle que Monsanto et ses semblables provoquent vraiment une utilisation accrue des pesticides, mais une nouvelle étude souligne spécifiquement comment la biotechnologie a entraîné une « augmentation rapide » de l’utilisation d’insecticides néonicotinoïdes – en particulier dans le maïs génétiquement modifié et les cultures de soja. De quelle augmentation parlons-nous pour répondre à tous ceux qui veulent prétendre qu’il n’y a pas de preuve « statistique » contre l’agriculture OGM ?

Powered by WPeMatico

L’argent colloïdal pour tuer des microbes et virus et tant d’autres choses

Une simple suspension de particules d’argent microscopiques dans de l’eau ultra pure… rien de plus. C’est ce que l’on appelle l’argent colloïdal et c’est un des meilleurs remèdes naturels qui soit. Il est capable de : tuer la plupart des microbes et virus pathogènes ; accélérer la cicatrisation des blessures et des brûlures ; soigner la peau et les allergies ; stimuler les défenses naturelles ; purifier l’eau…
Et pourtant, il est aujourd’hui interdit à la vente en France pour une utilisation par voie interne. Aucune raison scientifique n’explique cette interdiction, mais l’industrie pharmaceutique est parvenue à lui faire la peau.

Powered by WPeMatico