unnamed

CRISPR, le jouet qui édite l’ADN, induit des centaines de mutations imprévues…

Commentaire: Reprise de commentaire avec modifications. Le CRISP, incroyable outil pouvant servir à traficoter l »ADN, est classé par plusieurs organismes d’espionnage et de renseignement états-uniens comme arme de destruction massive. Et pour cause : grâce à lui, les virus, les bactéries, les animaux, les plantes et les êtres humains deviennent entièrement modifiables… La Chine à d’ailleurs commencé ses essais sur des êtres humains.

S’étonnera-t-on, comme d’habitude, d’entendre ça et là que les choses ne semblent pas se passer comme prévu ? Le CRISPR, associé à la fibre démiurgique que vient fatalement titiller ce type de technologie, ni bonne, ni mauvaise, nous promet donc le cocktail explosif habituel ; celui qui promet tant et tant à l’humanité, celui qui finit par nous exploser immanquablement à la figure. Par malchance ? Pas du tout. Car hélas, le monde scientifique n’est pas un exemple idéal de probité morale et intellectuelle, loin s’en faut. La corruption règne à tous les étages, les bonnes intentions sont perverties, les déontologies sont redéfinies, les énergies créatrices, détournées. Alors qu’avons-nous donc là ? L’ignorance et l’arrogance entraînant comme de bien entendu ses indéfectibles conséquences catastrophiques :

Un peu de génétique de destruction massive ?
CRISPR : le jouet qui édite le génome est laissé aux mains des fous
CRISPR : la technique d’édition de gènes classée comme arme de destruction massive
Révolution en génétique : le CRISPR-Cas9 ou la nouvelle baguette magique des apprentis-sorciers
Première mondiale : les modifications génétiques artificielles chez l’humain
Où l’on commence à modifier le génome humain

Une nouvelle étude réalisée par le Columbia University Medical Center lance un avertissement aux scientifiques utilisant CRISPR-Cas9. L’étude a montré que la technologie d’édition génétique pouvait engendrer des mutations imprévues, pouvant restées inaperçues si on les recherche uniquement via des algorithmes.

L’édition génétique est une technologie relativement récente, et il n’existe aucune autre méthode disponible à l’heure actuelle présentant la rapidité, la précision et l’efficacité de CRISPR-Cas9. Son succès est tout à fait inédit dans de nombreux domaines tels que la médecine, permettant à des scientifiques d’éditer le virus HIV hors d’un organisme vivant et de développer un moyen d’en finir avec la malaria en induisant des modifications chez les moustiques.

Powered by WPeMatico