Dans le Cher, de mystérieux crop circles découverts dans un champ

Près d’une dizaine de cercles de 500 mètres de diamètre sont apparus dans un champ situé à Crézancy-en-Sancerre, dans la nuit du 1er au 2 juin.

Qui en est l’auteur? Dans la nuit de jeudi 1er juin au vendredi 2 juin, des « crop circles » (cercles de culture, NDLR), appelés également « agrogrammes », sont apparus dans un champ du Cher, plus précisément à Crézancy-en-Sancerre, rapportent France 3 et Le Berry Républicain.

Une dizaine d’immenses cercles, de près de 500 mètres de diamètre, et visibles depuis les airs, ont été formés en couchant les épis de blé au sol. Ces formes impressionnantes sont mêmes visibles depuis la route de Bourges. Certains amateurs ont pu en capturer des images.

Selon une information du Berry Républicain, l’agriculteur a porté plainte auprès de la gendarmerie, car sa récolte est endommagée: « Cela représente environ un hectare, soit six tonnes. Ce qui fait une perte d’environ 1.000 euros ».

Powered by WPeMatico

L’attaque idiote de la CIA, par l’intermédiaire d’EI, contre Duterte

Traduit par Wayan, relu par Catherine pour le Saker Francophone.

Le seul mot que je trouve pour qualifier cette attaque est « idiote ». Je me réfère à la dernière tentative de changement de régime, par la CIA, contre le président philippin Rodrigo Duterte. La soi-disant attaque terroriste d’EI dans l’île méridionale de Mindanao, une île essentiellement musulmane dans un archipel de 100 millions de personnes essentiellement chrétiennes, a débuté littéralement en plein milieu de la rencontre entre le président Duterte et le président russe Vladimir Poutine à Moscou. Cette rencontre s’est tenue dans la foulée de la participation de Duterte au premier forum de la nouvelle Route de la soie qui s’est déroulé à Pékin, le 15 mai dernier. La colonie étasunienne, depuis 1898, s’éloigne visiblement du maitre Washington.

Le siège terroriste de la ville de Marawi est manifestement une tentative désespérée de la part de Washington pour renverser le très populaire (80% de popularité dans les sondages) Duterte, qui a gagné avec succès la présidence en juin dernier contre Mar Roxas, le candidat soutenu par les États-Unis, un ancien banquier de Wall Street, éduqué aux États-Unis. Depuis son entrée en fonction, Duterte a pris des mesures audacieuses et courageuses pour rediriger l’ancienne colonie américaine vers une alliance eurasienne, avec la Chine et la Russie comme principaux partenaires. À Pékin, en octobre de l’année dernière, Duterte avait déjà rencontré Xi Jinping et signé de nombreux accords commerciaux. En n’hésitant pas à suivre une politique en complète opposition avec celle de son prédécesseur pro américain Benigno Aquino III, Duterte a accepté de résoudre le conflit de la mer de Chine méridionale, entre les Philippines et la Chine, par le biais de discussions diplomatiques pacifiques, et, comme il l’a dit, « chercher à se séparer des États-Unis ».

Depuis lors, Duterte a également cherché des liens plus étroits avec la Russie, dans un effort supplémentaire pour sortir de facto son pays du joug américain. Cela n’est pas bien vu par une strate du soi-disant État profond de Washington, la CIA et leurs sinistres amis. Si les États-Unis perdaient les Philippines, cela constituerait une perte géopolitique dévastatrice pour la stratégie de confinement militaire étasunienne contre la Chine et la Russie dans le Pacifique. Dévastateur.

Powered by WPeMatico

Le bilan de l’attentat dévastateur de Kaboul s’alourdit à plus de 150 morts

Le bilan de l’attentat au camion piégé qui a frappé mercredi dernier la capitale afghane est passé à plus de 150 morts, selon le président afghan. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier perpétré dans la capitale depuis la chute du régime taliban fin 2001.

Plus de 150 fils et filles d’Afghanistan innocents ont été tués et plus de 300 blessés ont été hospitalisés avec des brûlures ou des membres amputés », a déclaré M. Ghani, cité par l’AFP.

Powered by WPeMatico

Chine et Russie, tueuses du dollar

Commentaire: La dédollarisation a de quoi faire paniquer les Etats-Unis. C’est un motif à lui seul tout à fait suffisant pour justifier les politiques d’agression et de déstabilisation de Washington, au Moyen-Orient, en Asie, en Amérique du Sud, depuis des années. Globalement, donc :

Dédollarisation : l’Iran et le Pakistan délaissent le dollar en faveur de l’euro
Dédollarisation : le Brésil renonce au dollar pour aider l’Iran à se défaire de sa dépendance aux Etats-Unis
Poutine introduit un projet de loi permettant d’éliminer le dollar des échanges commerciaux
Accord anti-dollar russo-indien

En janvier, il a été révélé que, pour la première fois, la Russie avait dépassé l’Arabie saoudite en 2016, pour devenir le plus grand fournisseur de pétrole brut à la Chine. « La Russie est maintenant le premier fournisseur de pétrole brut pour la Chine, un statut qu’elle est très susceptible de conserver pour les années à venir, après avoir bénéficié d’une augmentation spectaculaire de 24 pour cent en 2016. Presque toutes les routes d’approvisionnement vers la Chine ont connu une croissance en 2016. »

Certains rapports médiatiques attribuent l’ascendance de la Russie sur le marché de pétrole brut de la Chine à une demande accrue des raffineries chinoises indépendantes, les « teapot », mais cette explication ignore commodément l’éléphant dans la salle : Pékin tourne le dos au dollar et, contrairement aux Saoudiens, la Russie est plus que satisfaite de faire des affaires en yuans.

Powered by WPeMatico

CRISPR, le jouet qui édite l’ADN, induit des centaines de mutations imprévues…

Commentaire: Reprise de commentaire avec modifications. Le CRISP, incroyable outil pouvant servir à traficoter l »ADN, est classé par plusieurs organismes d’espionnage et de renseignement états-uniens comme arme de destruction massive. Et pour cause : grâce à lui, les virus, les bactéries, les animaux, les plantes et les êtres humains deviennent entièrement modifiables… La Chine à d’ailleurs commencé ses essais sur des êtres humains.

S’étonnera-t-on, comme d’habitude, d’entendre ça et là que les choses ne semblent pas se passer comme prévu ? Le CRISPR, associé à la fibre démiurgique que vient fatalement titiller ce type de technologie, ni bonne, ni mauvaise, nous promet donc le cocktail explosif habituel ; celui qui promet tant et tant à l’humanité, celui qui finit par nous exploser immanquablement à la figure. Par malchance ? Pas du tout. Car hélas, le monde scientifique n’est pas un exemple idéal de probité morale et intellectuelle, loin s’en faut. La corruption règne à tous les étages, les bonnes intentions sont perverties, les déontologies sont redéfinies, les énergies créatrices, détournées. Alors qu’avons-nous donc là ? L’ignorance et l’arrogance entraînant comme de bien entendu ses indéfectibles conséquences catastrophiques :

Un peu de génétique de destruction massive ?
CRISPR : le jouet qui édite le génome est laissé aux mains des fous
CRISPR : la technique d’édition de gènes classée comme arme de destruction massive
Révolution en génétique : le CRISPR-Cas9 ou la nouvelle baguette magique des apprentis-sorciers
Première mondiale : les modifications génétiques artificielles chez l’humain
Où l’on commence à modifier le génome humain

Une nouvelle étude réalisée par le Columbia University Medical Center lance un avertissement aux scientifiques utilisant CRISPR-Cas9. L’étude a montré que la technologie d’édition génétique pouvait engendrer des mutations imprévues, pouvant restées inaperçues si on les recherche uniquement via des algorithmes.

L’édition génétique est une technologie relativement récente, et il n’existe aucune autre méthode disponible à l’heure actuelle présentant la rapidité, la précision et l’efficacité de CRISPR-Cas9. Son succès est tout à fait inédit dans de nombreux domaines tels que la médecine, permettant à des scientifiques d’éditer le virus HIV hors d’un organisme vivant et de développer un moyen d’en finir avec la malaria en induisant des modifications chez les moustiques.

Powered by WPeMatico

Des forces étrangères à l’œuvre dans la crise du Qatar ?

La rupture collective de relations diplomatiques avec le Qatar est lourde de conséquences, aussi bien pour les relations internationales que pour la vie des citoyens des pays concernés, estime un diplomate bahreïnien. Il appelle à laisser la situation se décanter.
Au bout de deux jours, la situation s’éclaircira. Le Qatar pourra se manifester, répondre à la rupture collective de relations diplomatiques. Nous verrons l’implication de forces étrangères dans la situation régionale, a indiqué le diplomate bahreïnien Ali Fakhru dans une interview accordée à Sputnik.

Powered by WPeMatico

Qatar et autres : petite chronologie des événements, le Moyen Orient au bord de l’implosion

Les événements concernant le Moyen-Orient s’enchaînent à une vitesse assez vertigineuse ces derniers jours. Reconstituons brièvement leur chronologie :

20-21 mai : visite de Donald Trump en Arabie Saoudite.

«Le terrorisme s’est répandu à travers le monde. Mais le chemin vers la paix commence ici, sur cette terre ancienne, cette terre sacrée», a affirmé Donald Trump. Il a enfin exhorté les pays musulmans à isoler l’Iran, en accusant la République islamique d’attiser « les feux du conflit confessionnel et du terrorisme ».

Powered by WPeMatico