unnamed

Djihad 2.0: la fabrication du prochain cauchemar

Commençons avec 28 dirigeants de l’UE discutant de l’ouest des Balkans lors d’un récent sommet, en pestant contre – quoi d’autre – « l’agression russe » dans leur arrière-cour. Entre alors en scène un procureur monténégrin qui tempête que des « entités de l’état russe » ont élaboré une tentative de coup d’état pendant les élections d’octobre 2016, afin d’empêcher le pays de rejoindre l’OTAN.
Fasse alors son entrée le Président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker, avertissant que la rhétorique anti-UE de Donald Trump pourrait mener à une guerre dans les Balkans. Juncker, toujours aussi méprisant, soutient que « si nous les laissons à eux-mêmes – la Bosnie-Herzégovine, la Republika Srpska, la Macédoine, l’Albanie, tous ces pays-là – nous aurons encore une guerre. »

Powered by WPeMatico