Pour le chef de la cybersécurité française il n’y a aucune trace d’un hacking russe de la campagne d’Emmanuel Macron

Le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information Guillaume Poupard a expliqué qu’aucune trace de hackers russes n’avait été relevée dans l’attaque de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron.

Dans une interview accordée à l’agence de presse AP le 1er juin, Guillaume Poupard, le directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) qui a enquêté sur le piratage de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, a déclaré qu’aucune trace de hackers russes n’avait été relevée.

Il a expliqué que l’attaque informatique était si générique et simple qu’elle aurait pu être perpétrée par pratiquement n’importe qui, ajoutant qu’il était possible qu’elle soit le fait d’une seule personne, dans n’importe quel pays.

Powered by WPeMatico

Similar posts