unnamed

Les momies de l’ombre : l’ « ordre » du G7 est celui de l’OTAN

« Un ordre international basé sur les règles, qui promeuve la paix entre les nations, sauvegarde la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance politique de tous les États et assure la protection des droits humains » : c’est ce que disent vouloir les leaders du G7 qui s’est déroulé à Taormina, à côté de la base de Sigonella, centre stratégique en Méditerranée pour les guerres et opérations couvertes USA/Otan : guerres qui ont démoli l’État libyen et essayé de faire la même chose en Syrie, accroissant le tragique exode de migrants, dont le G7 se dit préoccupé par leurs droits humains.

Les déclarations reproduisent celles du Sommet de l’Otan à Bruxelles : le G7 est formé des six plus grands pays de l’Otan plus le Japon, principal allié des USA et de l’Otan en Asie. Les divergences économiques et politiques ne manquent pas, camouflées par des positions divergentes sur le climat et les migrants. Au Sommet de l’Otan Donald Trump a irrité Angela Merkel et d’autres, en rappelant que « les USA dépensent pour la défense plus que tous les autres pays de l’Otan réunis ».

Powered by WPeMatico