unnamed

Confrontés à la délinquance, les touristes chinois boudent la France et se tournent vers la Russie

Première destination touristique mondiale, la France a connu en 2016 une baisse du nombre de visiteurs étrangers. Les visiteurs chinois se détournent de la France. Les raisons : la délinquance et le laxisme judiciaire.

Selon l’office de tourisme et des congrès de Paris, la fréquentation touristique dans le Grand Paris en 2016 a baissé de 6% par rapport à 2015. La raison de cette baisse n’est pas uniquement liée aux menaces d’attentats terroristes. La délinquance et les agressions dont sont victimes de très nombreux touristes, ainsi que des « personnalités » venant visiter la capitale sont au cœur des préoccupations des agences de voyage.

« En 2016, il y a eu 1,6 million de touristes chinois contre 2,2 millions en 2015 ! La baisse est de 39% de Japonais et 27% de Coréens. Nos touristes se sont tournés notamment vers la Russie, qui est moins attrayante mais au moins, c’est un pays sûr. Pour Poutine, c’est une manne économique », a ainsi expliqué le président de l’Association chinoise des agences de voyages en France (ACAVF), Jean-François Zhou, au cours d’un entretien accordé au journal Le Parisien.

Pour Jean-François Zhou, qui est aussi le directeur général de l’agence de voyages Ansel Travel (basée à Paris) et le représentant en France du grand groupe de tourisme chinois Utour, la raison principale de la désaffection des touristes asiatiques «s’explique avant tout par le fléau de la petite délinquance visant spécialement les touristes chinois».

Powered by WPeMatico