unnamed

Attentat à Manchester. Jusqu’à 5 000 soldats déployés dans les rues

Après les armées française (opération Sentinelle) et belge (opération Vigilant Guardian), voici les Britanniques qui mettent en place l’opération Temperer. Plus de 5 000 soldats vont être mis à disposition de la police pour assurer des missions de garde statique.

Suite à l’attentat de Manchester, le Secretary of State for Defence a donné son feu vert pour mettre en œuvre l’Opération Temperer.

Ce dispositif comparable au dispositif Sentinelle français a été créé en 2015. Il prévoit le déploiement de 5 100 soldats qui vont assurer des missions de sécurisation dans l’espace public. Il s’agit d’engager ces personnels pour des missions de garde statique et ainsi de dégager des effectifs policiers pour des missions plus mobiles (patrouilles, quadrillage etc.). Selon Amber Rudd, la ministre de l’Interieur, 3 800 soldats sont déjà concernés par cette mesure.

Le MoD (ministère britannique de la Défense) va devoir trouver des soldats immédiatement disponibles pour les déployer dans les grandes villes. Un défi pour l’armée de terre (78 400 hommes) dont les unités sont engagées en Afghanistan, Irak, Syrie, Estonie et qui ne peut compter que sur quelques bataillons d’infanterie. À moins de réquisitionner des unités d’élite pour des missions finalement ingrates.

Powered by WPeMatico