unnamed

Sauron dirige Washington

« Le problème est que le monde écoute les Américains depuis bien trop longtemps. » – Dr Julian Osborne, tiré de la version cinématographique du livre de Nevil Shute, écrit en 1957, On the Beach.

Un lecteur a demandé pourquoi les néoconservateurs poussent à la guerre nucléaire alors qu’il n’y aurait pas de gagnant. Si tout le monde meurt, alors pour quoi faire ?

La réponse est que les néoconservateurs croient que les États-Unis peuvent au minimum la gagner et peut-être même éviter tout dégât.

Leur plan insensé est le suivant : Washington va encercler la Russie et la Chine avec des bases de missiles anti-balistiques afin de fournir un bouclier contre une frappe de représailles venant de Russie ou de Chine. En plus, ces bases américaines anti-missiles peuvent également être utilisées pour lancer une première frappe nucléaire surprise contre la Russie et la Chine, réduisant ainsi le temps de réaction à cinq minutes, laissant aux victimes de Washington peu ou pas de temps pour prendre une décision.

Les néoconservateurs pensent qu’une première frappe de Washington endommagera si gravement les capacités de rétorsion russes et chinoises que les deux gouvernements se rendront plutôt que de tenter une frappe en retour. Les dirigeants russes et chinois pourraient conclure que leurs forces de rétorsion sont si diminuées qu’il y aurait peu de chance que des missiles intercontinentaux puissent franchir les boucliers antimissiles de Washington, laissant les États-Unis largement intacts. De faibles représailles de la part de la Russie et de la Chine risqueraient simplement de fournir un alibi pour une deuxième vague d’attaque nucléaire américaine qui détruirait villes russes et chinoises, tuant des millions de civils et laissant les deux pays en ruine.

Bref, les bellicistes américains parient que les dirigeants russes et chinois vont se soumettre plutôt que de risquer une destruction totale.

Powered by WPeMatico