unnamed

Macron : petit coup d’État en forme d’« élection colorée » à la Soros ?

Commentaire: Abracadabra, et Macron débarqua. Soyons fous et imaginons que la propagande médiatique pro-Macron que nous avons subi avait seulement pour but de nous habituer à l’idée qu’il puisse être élu président. Matraquage des esprits oblige, le concept fait son chemin et l’on conçoit l’inconcevable : oui, pourquoi pas, un inconnu qui a l’air compétent peut bien être choisi pour diriger la France. La barrière psychologique est surmontée : voilà qui donne plus de latitude, beaucoup plus, à ceux qui ont la capacité de pouvoir trafiquer, même à petite échelle mais de manière significative et conséquente, les élections pour, concrètement, d’une coquille vide faire l’élue du pays, alors qu’elle n’avait pas encore toutes les chances de l’être.

Le résultat final des « fausses élections présidentielles françaises »
Ingérence des USA aux élections françaises ?
Trucage des élections françaises comme en Autriche ?
6 millions d’électeurs en trop dans les élections présidentielles françaises ?
France : trucage légal des présidentielles

Les prestidigitateurs-inventeurs du numéro Macron sont donc à présent au pouvoir. Voir la feuille de route ci-dessous.

Le terme « révolution colorée » désigne les opérations de changement de régime qui ont été effectuées dans les ex-pays communistes à partir de l’an 2000. Le résultat de toutes ces révolutions a été de ramener les pays en question dans le giron occidental. Des interventions gigantesques de la part de gouvernements occidentaux, en particulier par les Américains, mais aussi de la part d’ONG payées par eux et par les Européens, ont été pratiquées pour garantir le résultat attendu.

Les « révolution colorées » de référence sont le renversement du président yougoslave Slobodan Milosevic le 5 octobre 2000 ; la « révolution des roses » en Géorgie en 2003 qui a amené le jeune Mikhaïl Saakachvili au pouvoir en renversant l’ancien ministre soviétique des affaires étrangères, Edouard Chevardnadze ; et la révolution « orange » en Ukraine en 2004. Nombreuses sont les autres révolutions calquées sur celles-ci, financées par les mêmes pays, et qui ont suivi le même modèle.

Powered by WPeMatico