unnamed

Téhéran à Tel-Aviv, le contrat d’armements entre Washington et Riyad fait grincer des dents

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a dénoncé le 21 mai dans un tweet les « attaques » formulées contre son pays par le président américain Donald Trump à Riyad, suggérant que celles-ci n’étaient pas sans lien avec la conclusion d’accords commerciaux historiques entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis, portant notamment sur des équipements militaires.

« L’Iran, qui vient de tenir de vraies élections, est attaqué par le président des Etats-Unis depuis ce bastion de la démocratie et de la modération », a ironisé le chef de la diplomatie iranienne, en parlant de l’Arabie saoudite. « S’agit-il de politique étrangère ou de pomper 480 milliards de dollars [au royaume ?] », a-t-il interrogé.

Powered by WPeMatico