Souffrez ! Le Parlement grec adopte de nouvelles mesures de rigueur

Le Parlement grec a adopté le soir du 18 mai de nouvelles mesures de rigueur, réclamées par les créanciers, Union européenne (UE) et Fond monétaire international (FMI), à la suite desquelles la Grèce devrait bénéficier de nouveaux crédits internationaux. Le pays espère également un allègement de sa dette.

Les principaux articles de la loi, qui comprennent de nouvelles coupes dans les retraites et des hausses des impôts, ont été approuvés par la faible majorité de la coalition gouvernementale, soit 153 députés du parti Syriza (gauche) d’Alexis Tsipras et du petit parti souverainiste Anel, tandis que 128 députés ont voté contre, selon un vice-président du Parlement.

Powered by WPeMatico

Similar posts