Quand les militaires mènent le monde : voici le plan du Pentagone pour l’Europe

En préparation de la visite du président Trump en Europe -le 24 mai à Rome, le 25 au Sommet Otan de Bruxelles, les 26-27 au G7 de Taormina- le Pentagone a présenté son plan stratégique pour le « théâtre européen ». Il l’a fait par la voix du général Curtis Scaparrotti qui, étant à la tête du Commandement européen des Etats-Unis, est automatiquement à la tête de l’Otan avec la charge de Commandant suprême allié en Europe.

Au Sénat des Etats-Unis, le 2 mai, le général rappelle que « le théâtre européen reste d’une importance cruciale pour nos intérêts nationaux » et que « l’Otan nous donne un avantage unique sur nos adversaires ». Cet avantage se trouve cependant à présent mis en danger par « une Russie résurgente, qui essaie de miner l’ordre international sous conduite occidentale et de se réaffirmer comme puissance mondiale ».

Powered by WPeMatico

Elle arrête le sucre pendant un an, voici ce qui s’est passé

Six kilos de moins sur la balance, réduction de la cellulite, sinusites moins fréquentes… Danièle Gerkens, journaliste santé au magazine ELLE, a décidé de se priver de sucre pendant une année. Elle en dévoile les bénéfices dans un livre.

Commentaire : Le sucre n’était pas totalement banni de son régime puisqu’elle mangeait des fruits.

Powered by WPeMatico

Le nouvel ordre mondial de Poutine

Traduit par Saadia Khallouki, relu par Michael pour Réseau International

Vladimir Poutine est-il le leader russe le plus populaire de tous les temps ?

Ça en a tout l’air. D’après une récente enquête menée par le centre de recherche de l’opinion publique de la Russie, la côte de popularité de Poutine a fortement augmenté jusqu’à atteindre 86%, soit le double de celle d’Obama à la fin de son mandat en 2016. Ce qui est le plus surprenant est que la popularité de Poutine a résisté à une importante crise économique et ceci après près de deux décennies de présidence. Contrairement à la plupart des politiciens dont la durée du mandat est entre 4 à 8 ans, l’admiration du peuple pour Poutine n’a cessé d’augmenter au fil des années.

Et ce phénomène ne se limite pas seulement en Russie. D’après une récente enquête menée par Yougov, Poutine est classé troisième homme le plus admiré en Egypte, le quatrième en Chine, en Arabie Saoudite, au Maroc et également classé sixième homme le plus populaire en Allemagne, en France et en Suède. Ne parlons même pas de la Syrie où donner le nom du président russe à ses enfants est très réputé.

Poutine a aussi été nommé personnalité de l’année 2007 par le magazine Time, et resté parmi les dix premiers durant une décennie. Le seul pays où Poutine reste impopulaire sont les Etats Unis où il est inlassablement diabolisé dans les médias et surnommé voyou du KGB ou Nouvel Hitler. Selon une Etude de Gallup seulement 22% de la population a une opinion favorable de Poutine alors que 72% exprime un avis défavorable le concernant.

Sans aucun doute, les attaques personnelles menées dans les médias ont considérablement affecté sa personnalité. La question que toute personne ouverte d’esprit doit se poser est de savoir si son point de vue dépend de sa propre recherche ou si celui-ci a été influencé par un média qui dénigre les personnes opposées aux ambitions géopolitique de Washington. Le conseil que je pourrai donner à ces gens est de lire les discours de Poutine et d’en tirer leurs propres conclusions.

Powered by WPeMatico

Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une « attaque internationale de hackers »

Theresa May, Premier ministre du Royaume-Uni, a déclaré que la cyberattaque contre les établissements médicaux de la Grande-Bretagne qui a eu lieu vendredi faisait partie d’une cyberattaque internationale qui visait plusieurs autres pays.

Vendredi, une série d’établissements médicaux de l’Angleterre et de l’Écosse ont été la cible d’une vaste cyberattaque qui a, selon les diverses données, touché entre 25 et 40 établissements médicaux britanniques.

Powered by WPeMatico

Macron, réaction, répression

Comment: On l’a compris, Macron est une coquille vide ; il semble être le médium parfait au travers duquel peuvent s’exprimer les forces qui n’ont pas à cœur, mais alors pas du tout, le bien-être de la population. On reste encore sidéré de l’incroyable efficience de la grande leçon d’hypnose nationale à laquelle nous avons été convié. Macron l’inconnu est apparu, il a été vu, entendu puis promu, aidé en cela par quelques maléfices médiatiques grossiers mais efficaces, en seulement quelques mois. L’on entend parler depuis quelques années, ça et là, de troubles sociaux grandissant, de guerre civile larvée, en France. Avec Macron le va-t-en-guerre piétineur des libertés et des acquis sociaux, nous semblons avoir un pas de géant dans cette direction.

Macron psychopathe ? C’est par ici…
Macron-ique la France, ou la grande imposture du candidat « anti-système »
Les vrais patrons de la France soumettent à Macron son ordre de marche
Thierry Meyssan : les Français ont voté Macron pour se protéger du fascisme mais c’est lui qui l’instaurera

L’élection d’Emmanuel Macron, dernier rempart contre le fascisme ? On peut en douter au vu des éléments de son programme thatchérien dont la mise en oeuvre aggravera le sort de l’immense majorité de la population. Paupérisation, guerre et répression au service du capital financier sont les éléments essentiels de la politique qu’il entend mettre en oeuvre.

Powered by WPeMatico