unnamed

Allemagne : un second soldat arrêté et suspecté de préparer un attentat sous faux drapeau

De conviction d’extrême droite, l’homme aurait participé à un projet d’attentat avec deux autres individus. La cible supposée : des personnalités politiques allemandes.

Un second soldat allemand est suspecté d’avoir participé à un projet d’attentat contre des personnalités politiques locales. L’homme a été arrêté, a indiqué mardi le parquet antiterroriste allemand. De conviction d’extrême droite, ce nouveau suspect a été identifié comme Maximilian T, ressortissant allemand de 27 ans. Il est accusé d’avoir « préparé un attentat grave » en compagnie de deux autres suspects arrêtés à la fin du mois d’avril : Mathias A, étudiant allemand de 24 ans, et Franco Albrecht, officier de la Bundeswehr de 28 ans.

Selon les informations relayées par le parquet, les trois individus souhaitaient s’en prendre à plusieurs personnalités qu’ils estiment « responsables de l’échec en matière de politique d’immigration », ou « engagées en faveur de l’accueil des réfugiés ». Ils avaient donc établi plusieurs listes de cibles potentielles sur lesquelles figuraient entre autre Joachim Gauck, ancien président allemand et Heiko Maas, actuel ministre de la Justice. Dans l’idée, les suspects souhaitaient s’en prendre à ces individus afin de « jeter la suspicion sur les demandeurs d’asile en Allemagne ». Pour cela, ils voulaient mettre les enquêteurs sur la piste d’un réfugié syrien qui n’a jamais existé, puisqu’il s’agissait d’une fausse identité prise par l’officier Albrecht.

Powered by WPeMatico