unnamed

Entre l’abstention et le vote blanc, un Français sur trois n’a pas choisi dimanche

Entre les abstentionnistes, ceux qui ont choisi de glisser un bulletin blanc dans l’urne ou le vote nul, plus de 16 millions d’électeurs ont refusé de donner leur voix à Emmanuel Macron ou Marine Le Pen. Un record.

Présidentielle: plus de 4,2 millions de blancs et nuls, environ 9% des inscrits, soit un record pour une élection marquée par une très forte abstention

Entre l’abstention et les votes blancs et nuls, un Français sur trois a refusé de choisir dimanche entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, un niveau record depuis 1969.

Selon les résultats du ministère de l’Intérieur à 23H00 portant sur plus de 80% des électeurs, l’abstention est de 24,52%, un chiffre plus élevé qu’au premier tour (22,63%) et le plus haut enregistré depuis la présidentielle de 1969 (31,4%).

Outre cette abstention élevée, le ministère dénombre un nombre record de bulletins blancs et nuls qui approcherait les 12% des votants ou 9% des inscrits.

« Cela ferait au total un Français sur trois qui aurait choisi de ne pas choisir entre les deux candidats. C’est vraiment beaucoup pour une présidentielle », constate auprès de l’AFP Anne Jadot, maître de conférences en science politique à l’université de Lorraine.

C’est la première fois depuis 1969 que le taux de participation au second tour est inférieur à celui du premier tour.

Powered by WPeMatico