unnamed

Des « conséquences catastrophiques » si la Corée du Nord n’obéit pas

Commentaire: Les Etats-Unis font monter la tension en Asie, tout à fait artificiellement ; les nord-coréens ne sont pas plus menaçants que d’habitude ; leur armement et leurs essais balistiques, pas plus performants que d’habitude. On ne doute pas une seconde, derrière le désormais traditionnel prétexte des ADM, de la malignité des intentions américaines : regime change en Corée du Nord ? Provocation à l’encontre de la Chine ? A l’encontre de la Russie ? Désir de semer la discorde entre ces deux là ? Réel désir de guerre ? Un peu tout ça à la fois ? Carte et menus de la folie étasunienne sont toujours variés.

De façon générale :

La Folie de fin de règne à Washington
Folie hégémonique des USA par le néolibéralisme et la mondialisation de la guerre
La folie collective du Département d’État des Etats-Unis

Et de façon plus spécifique :

La Corée du Nord demande la médiation de l’ASEAN pour éviter un « holocauste nucléaire »
Corée du Nord et Etats-Unis : toujours plus près d’une guerre mondiale ?
En pleine tension avec la Corée du Nord, les Etats-Unis s’autorisent, eux, des essais ballistiques
Corée du Nord : Les Etats-Unis prêts à tout faire péter ?

Dans une allocution prononcée vendredi au Conseil de sécurité de l’ONU, le secrétaire d’État américain Rex Tillerson a affirmé qu’il y aurait des « conséquences catastrophiques » si les États membres ne prenaient de mesures rapides pour forcer la Corée du Nord à négocier sur les conditions draconiennes américaines.

Tillerson a réaffirmé que « toutes les options » étaient sur la table, en disant que les mesures diplomatiques et financières « seraient renforcées par une volonté de contrecarrer l’agression nord-coréenne avec des actions militaires, si nécessaire ». Il a fait ces remarques pendant que la Corée du Nord faisait l’essai du lancement d’un missile balistique de portée moyenne, tôt samedi matin heure locale, qui aurait échoué. Les commentaires de Tillerson soulignent le grave danger de conflit que la politique de la corde raide de l’administration Trump a créé dans la péninsule coréenne. Les États-Unis utilisent la menace d’une guerre imminente, qui pourrait rapidement devenir une catastrophe nucléaire mondiale, pour intimider le monde, en particulier la Corée du Nord et la Chine, pour qu’il accepte ses demandes.

Powered by WPeMatico