unnamed

Une pétition lancée pour exclure l’Arabie saoudite de la commission des droits des femmes à l’ONU

Alors que l’accession de Riyad à la commission des droits des femmes des Nations unies a fait un tollé, le Royaume-Uni refuse toujours de dévoiler son vote. L’opposition belge, elle, demande des comptes à son gouvernement, qui plaide « l’erreur ». Dans le courant du mois d’avril, 47 pays sur les 54 membres du Conseil économique et social de l’ONU ont voté, à bulletins secrets, en faveur de l’accession de l’Arabie saoudite à la commission des droits des femmes.

Du côté de la Belgique, dont le Premier ministre Charles Michel avait assuré que son ambassadeur, pris par le temps, avait voté par erreur en faveur de Riyad, l’opposition se pose des questions.

Powered by WPeMatico