unnamed

Suffrages annulés : dans 12 communes, les électeurs ont voté pour rien

Le Conseil constitutionnel a noté des irrégularités dans plusieurs bureaux de vote et a donc annulé les suffrages de 12 communes, soit près de 5000 bulletins. Explications.

Absence d’assesseurs, signatures manquantes, retards… Le Conseil constitutionnel a tranché, mercredi 26 avril, alors qu’il validait les résultats du premier tour de l’élection présidentielle. En tout, 12 bureaux de vote dans 12 communes ont été concernés par des irrégularités et leurs suffrages ont été annulés. Les électeurs se sont donc déplacés… pour rien ! En tout 4691 bulletins ont été invalidés.

Les villes concernées sont L’Ajoupa-Bouillon (Martinique), Les Abymes (Guadeloupe), Celles-lès-Condé (Aisne), Louan-Villegruis-Fontaine (Seine-et-Marne), Leychert (Ariège), Nantillé (Charente-Maritime), Ecouen (Val d’Oise), Saint-Sauveur-Lendelin (Manche), Lamastre (Ardèche), M’Tsamboro (Mayotte) et Uza (Landes).

Powered by WPeMatico