unnamed

C’est officiel : la BBC a perdu la raison et elle n’est pas la seule

Atteint d’une «maladie endémique», tout l’establishment des médias britanniques s’est transformé en « pourvoyeur de fausses informations » pour qui un leader fort est celui qui prône la guerre, le carnage et le chaos, estime le journaliste John Wight. « Y-a-t-il des circonstances dans lesquelles vous autoriseriez une frappe nucléaire ? » C’est la question qu’Andrew Marr, de la BBC, a posée à Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste britannique, lors d’une interview dans une émission phare du dimanche matin.

Jeremy Corbyn vient de commencer sa campagne pour devenir le prochain Premier ministre britannique, suite à la décision de l’actuelle locataire du 10, Downing Street, Theresa May, d’organiser des élections générales anticipées le 8 juin. Andrew Marr essayait d’accentuer ce qui est largement considéré comme l’une des faiblesses majeures de Jeremy Corbyn, s’agissant de son aptitude à diriger le pays, la défense.

Powered by WPeMatico